Accueil

Vous vivez des moments difficiles dans votre couple et vous vous sentez perdu(e)s dans la gestion du conflit avec votre partenaire. Pensez à Mediateurs.legal, nous sommes là pour vous accompagner tout au long du processus. Cet accompagnement peut se faire dans le cadre :

Une solution :
La Médiation

  • D’un divorce par consentement mutuel 
  • D’une séparation 
  • D’une recomposition familiale 
  • Des modalités liées à l’hébergement des enfants 
  • De la rédaction d’une convention parentale 
  • D’une révision de convention parentale existante 
  • D’un désaccord entre parents et enfants 
  • Des modalités liées au calcul de la contribution alimentaire 

Nous sommes à l’écoute de vos intérêts et besoins afin de pouvoir dégager avec vous et
votre partenaire des solutions qui vous conviennent. Notre cabinet met l’accent sur
l’écoute, le dialogue et l’entente entre parties et ce, dans un cadre conviviale.

Le premier

Cabinet de Médiation

Mediateurs.legal

mediateurs.legal est le premier et le seul cabinet belge, dédié exclusivement à la médiation. N’en sont membres que des médiateurs agréés par la Commission Fédérale de Médiation

Notre raison d’être ?

Vous aider à trouver rapidement, en toute confidentialité et à moindre coût une solution négociée à tout conflit.

Notre conviction ?

Seule une réelle compréhension des besoins et intérêts essentiels des parties au conflit permet d’arriver à un accord satisfaisant. Tous nos médiateurs sont ou ont été formés selon cette vision.

Et vos droits dans tout cela ?

Ils sont préservés car rien ne vous empêche d’arrêter – à tout moment – la médiation qui, de plus, est strictement confidentielle.

360 Legal Solutions

cabinet de médiation Juridique

Nous pratiquons aussi bien la médiation que les autres modes alternatifs de règlement des conflits. Que ce soit en notre qualité de médiateur ou d’arbitre qu’en vous conseillant durant une médiation, une négociation ou un arbitrage. 

Qui sommes-nous ?

Founding Partner

Nicolas Henne

Médiateur

Une solution négociée à tout conflit avec rapidité, efficacité et à moindre coût.

Contactez-nous, le premier rendez-vous est gratuit 

Ce qu'ils disent de nous

Témoignages

La médiation est un processus volontaire et confidentiel de règlements des conflits par lequel les parties recourent à un tiers indépendant et impartial

Questions fréquentes

La médiation est un processus volontaire et confidentiel de règlements des conflits par lequel les parties recourent à un tiers indépendant et impartial, le médiateur agréé, ayant reçu une formation spécifique. Le médiateur agréé est donc diplômé. Son rôle, ses règles déontologiques, dont le secret professionnel, sont encadrés par le code judicaire. Voici ce qui distingue fondamentalement la médiation de la justice traditionnelle:

Le caractère strictement volontaire et non contraignant du processus : même quand la médiation est « ordonnée » par un juge, chaque partie et le médiateur lui-même restent entièrement libres de rester à la table de négociation ou de la quitter à tout moment;

Le rôle fondamentalement facilitateur du médiateur : outre son indépendance et son impartialité, sa neutralité le dissuade de faire lui-même des propositions de solution : il veille principalement à renouer le fil du dialogue entre parties au conflit, il aide à négocier de façon raisonnée en fonction des intérêts de toutes les parties, sans rester bloqué sur des positions de principes ou de droit. En
cela, la médiation apporte une réelle valeur ajoutée par rapport à la négociation directe sans l’aide d’un tiers. Souvent aussi son intervention, basée sur la confiance, aide à relancer une collaboration constructive entre anciens ennemis : grâce à lui, « le gâteau » à se partager a une chance réelle de grandir.

La stricte confidentialité : aussi longtemps que les parties sont en négociation sous l’égide d’un médiateur agréé – qui est tenu au secret professionnel – elles savent qu’en cas d’échec de la médiation (mais aussi en cas de succès) rien de
ce qui aura été dit ou écrit ne pourra être utilisé ultérieurement et certainement pas en justice : cela garantit donc qu’aucune des parties a une médiation ne s’affaiblit si par la suite c’est le juge qui doit trancher le litige ;

La médiation est rapide et peu coûteuse : l’expérience montre que la plupart des conflits (+/- 80%) peuvent se résoudre en une à quelques séances de quelques heures étalées sur quelques mois maximum. Même si les parties sont accompagnées par leurs avocats qu’elles rémunèrent et si elles partagent les
honoraires du médiateur, le coût total est sensiblement moins élevé que celui d’une procédure judiciaire. Laquelle, le plus souvent, rompt à jamais la relation entre les protagonistes quand bien même ce n’était pas nécessaire.

La conciliation est menée, le plus souvent, par un juge qui fait office de médiateur. Ce dernier ne pourra pas prendre de décision sans l’accord préalable des parties. La conciliation peut être obligatoire, dans certains cas prévus par la loi, ou facultative. A
la différence du médiateur, le conciliateur s’autorise à faire des propositions concrètes aux parties en vue de résoudre le conflit.

L’article 1738 du Code judiciaire dispose que le droit collaboratif est : « un processus volontaire et confidentiel de règlement des conflits par la négociation impliquant des parties en conflit et leurs avocats respectifs, lesquels agissement dans le cadre d’un mandat exclusif et restreint d’assistance et de conseil en vue d’aboutir à un accord amiable ».

Le droit collaboratif constitue une négociation en présence des avocats formés en droit collaboratif de chacune des parties.

L’arbitrage est une forme de règlement alternatif des litiges par laquelle les parties peuvent convenir de soumettre leur différend à un tribunal arbitral qui rendra une sentence arbitrale obligatoire après avoir entendu toutes les parties. Si nécessaire, l’exécution de cette sentence peut faire l’objet d’une exécution forcée.

En phase judiciaire, les parties peuvent soumettre leur différend à la chambre de règlement à l’amiable qui assure un rôle de conciliation entre les parties.